BandeauVague

Les courriels "langue bretonne" : réponses à vos questions

Traductions en tous sens

Précision

Tous les courriels reçus par Fañch Broudic ne sont pas publiés.

Il n'est publié que des extraits des courriers et des extraits des réponses.

Vous pouvez réagir à l'un ou l'autre de ces courriers ou apporter des compléments ou des corrections. Pour cela, clicquez sur "contact" en haut de page…

 

Nom d'hôtel

Le groupe hotelier pour lequel je travaille cherche un nom pour son hôtel breton de C.. Pourriez vous me donner des traductions de mots souhaitant la bienvenue, le confort, la bienvenue, le bon accueil et tout cela mémorisable pour les non initiés. Par avance merci

Choisir un nom breton pour un hôtel est en effet délicat. Je vous conseille de contacter :

emgleo.breiz@wanadoo.fr qui vient de publier un petit dépliant très bien fait avec un grand nombre de suggestions pour des noms de maison ou d'enseigne, sur divers registres. Vous devriez le parcourir, pour voir si vous n'y trouvez pas votre bonheur ! Je vous fournis cependant quelques idées :

Baradozig : petit paradis
Brud vad : bonne réputation
Digemer mad : bienvenue
Amzer 'zo : on n'est pas pressé
Gwel-kaer : bellevue
Ker-netra : la maison de rien du tout
Va bro : mon pays
Rouantelez : royaume
Startijenn : du punch
Traou mad : de bonnes choses
Ti mad : bonne maison.

Il faut aussi tenir compter de la prononciation pas forcément évidente quand on ne sait pas le breton ! Exemple : "digemer" (ci-dessus) se prononce "diguémerr".

En tout cas, c'est une bonne idée !

 

Pour un répondeur

Je me permets de vous senvoyer ce message car j'aimerais faire mon message de répondeur en Breton et Francais, vous serais t'il possible de traduire la phrase suivante :
Bonjour, vous êtes sur le répondeur de Eric, je suis momentanément injoignable, veuillez me laisser un message après le signal sonore. Merci et à bientôt.
Bien que je pourrais traduire certaine chose de ce texte, je ne suis pas sûr de l'ordre de mon vocabulaire et nétant pas Bretonnant confirmé.
Trugarez deoc'h ha ken c'hentañ.

Je vous propose tout simplement une adaptation de votre texte français :

Digemer mad ! Eric ho-peus galvet, med n'emaon ket er gêr evid ar poent. Lavarit war-lerh an taol-c'hwitell perag ho-peus galvet ahanon. Trugarez ha ken ar henta.

Ha trugarez deo'ch evit troidigezh e ma kemennad pellgomz !
Je vous remercie vivement de la traduction de mon message et ainsi du délai de réponse qui m'as sembler très court. En ce qui concerne le dit message traduit par vos soin, je le trouve tout a fait à ma guise.

 

Message pour un répondeur

Bonjour, je voudrais faire mon message sur le répondeur en breton mais ne
connaissant que les bases, je suis en difficulté !
Pourriez-vous m'aidez en le traduisant ceci :
Bonjour(demat!)et bienvenu à Vannes, je ne suis pas là mais vous pouvez
laisser un message, merci.

Je peux vous proposer ceci :

Digemer mad e Gwened ! N'emaon ket er gêr, med lavarit eun dra bennag, hag e halvin ahanoh diwezatohig. Trugarez.

Si vous souhaitiez "vannetiser" votre message, il faudrait contacter quelqu'un localement…

 

Bienvenue à la porcherie !

bravo pour votre site...je suis une petite fille de bretonnant....certains mots me disent quelque chose....mais hélas pas assez pour pouvoir le parler....
pourriez vous me donnez la traduction de : la porcherie.... et bienvenue à la porcherie....

Porcherie se dit : kraou-moh (littéralement : crèche de cochons)

la porcherie : ar hraou-moh

bienvenue à la porcherie : digemer mad er hraou-moh (attention : prononcer : diguémerr)

Si un jour vous avez envie d'apprendre le breton, c'est possible !

 

Entre terre et mer

j'aimerais savoir comment traduire en breton les expressions suivantes:
entre terre et mer
les liens du sang

Je vous propose ceci, mais il aurait sans doute fallu tenir compte du contexte (que je ne connais pas) :

entre terre et mer : etre douar ha mor
les liens du sang : ereou ar gwad

 

Naissance

Je voudrais pouvoir traduire la phrase suivante :
"Christelle et Laurent sont heureux de vous annoncer la naissance de leur fille Azilis, le 3 janvier 2003"
Mon essai est-il correct :
Laouen eo Kristel ha Laorans da gas ar c'heloù-man deoc'h : ganet eo o merc'h Aziliz d'ar Gwener 3 a viz Genver 2003.
Mersi kalz.

Indépendamment de l'orthographe (j'utilise pour ma part l'universitaire), votre texte ne comporte pas d'erreur. J'ajouterais seulement un tilde sur le n de -mañ : ar c'helou-mañ. On pourrait aussi placer "deoc'h" après le verbe "da gas"…

 

Mais c'est du gallois !

Pouvez vous me traduire cette phrase ( le sens general me suffit) pour un ami.
Gyda Chyfarchion Gorau am Nadolig Llawen a Blwyddyn Newydd Llawn Heddwch
Il se peut que ce ne soit pas du Breton Francais car c'est une langue qu'il parlait dans leur village en angleterre mais qui ressemble beaucoup a notre breton francais.
Merci
Une femme de breton vivant a New York

La phrase dont vous me demandez la traduction, c’est du gallois (parlé au Pays de Galles, en Grande Bretagne). Le gallois et le breton sont deux langues celtiques et disposent de plusieurs dizaines de mots en commun. Le texte veut dire à peu près ceci:

Avec mes meilleurs compliments de joyeux Noël et une nouvelle année avec beaucoup de paix.

Je pense que si vous cherchez un site au Pays de Galles par le terme “Welsh” ou “Wales” quelqu’un pourra vous fournir une traduction exacte directement en anglais.

A vous aussi : bloavez mad = bonne année !

 

Je la connais !

On m'a demandé un service récemment . Comment traduit - on "Je la connais" ; "tu la connais" en breton ?
Merci pour votre site, fort bien fait et d'une grande clarté !

Très simplement ! Bien qu’il y ait plusieurs types de conjugaison possibles ! Je vous propose :

Je … : Anaoud a ran anezi
Tu… : anaoud a rez anezi.

 

Amitiés de…

 
Je recherche comment traduire "Amitiés de la part de Magali" en breton (à la fin d'une lettre par exemple) ? J'ai lu sur votre site que Karantez signifiait parfois Amitié, mias je ne sais pas si c'est dans le même sens ?

Je vous propose pour cette formule plusieurs variantes (avec la traduction littérale de breton en français), suivant le rendu que vous voudrez privilégier :

- a galon a-berz Magali (de coeur avec M…)
- a greiz-kalon a-berz Magali (de tout coeur avec M…)
- gwella soñjou a-berz Magali (meilleures pensées de M…)
- gwella gourhemennou a-berz Magali (meilleurs compliments ou salutations de M…)

Ce sont des formules courantes pour terminer une lettre ou un message. Vous pourriez cependant opter pour :

Mignoniaj a-berz Magali (amitiés de M…).

Il est difficile d'utiliser karantez… sauf dans le cas d'une lettre d'amour!

Sachez qu'il n'y a pas toujours de traduction mot à mot possible d'une langue à l'autre.

Un grand merci pour votre aide (rapide en plus!) car je ne savais plus à qui m'adresser et félicitations pour votre site...

 

P.J. Hélias à Essaouria

Pouvez vous me donner la traduction de ces vers (je crois qu'ils sont de PJ Helias), que je trouve superbes. Merci de votre aide précieuse.
"Tre an avel hag ar mor
E kaver an Enez gaerra
Kollet e noz an envor
Pelloh'ged ma heller skarza
E kalon ar vrummer lor
Tre an avel hag ar mor"

Le texte que vous me proposez est effectivement de P.J. Hélias. Il figure à la page 350 de son Œuvre poétique complète : "D'un monde à l'autre / a-berz eur bed all", parue aux éditions Ouest-France en 1991. La version française donnée par Hélias lui-même est la suivante (p. 351)

Entre la mer et le vent
Il y a la plus belle île,
Perdue au large des temps,
Au-delà du dernier mille,
Dans les brouillards du couchant,
Entre la mer et le vent.

Le poème est intitulé : en breton : Baradoz ar mor (traduction littérale : le paradis de la mer), et en français : L'île des morts marins.

Merci mille fois pour la rapidité de votre réponse. Le texte est magnifique (même "ar gallech" !...;-)). J'ai envoyé le texte du poème d'Hélias à mon ami architecte, qui s'est installé à Essaouira et qui va superviser la restauration de la maison que j'ai achetée. Il a trouvé ce texte superbe et l'idée de le reproduire sur le mur de l'entrée (en breton dans un sens et en arabe dans l'autre) l'a également séduit. Je pense que nous changerons la dernière strophe par "E kaver Enez Mogador", ce qui fera le lien entre ce très beau texte et l'ile de Mogador qui fait face à Essaouira.

 

Vive la Bretagne

Pour illustrer un texte sur la Bretagne je souhaiterais traduire en langue bretonne l'expression suivante:
"Vive la Bretagne"

Ecrivez donc : Bevet Breiz !

 

Made by…

Je souhaite connaitre l ortographe exact de l 'expression suivante
"fabriqué par..."

Vous pouvez écrire : "greet gand…"

 

Joueur de foot

Internaute, je me suis connecté à votre site au sujet de la langue
bretonne.
En fait, je suis à la recherche d'un site qui puisse me permettre
de traduire des expressions, car je ne suis pas au fait de la
grammaire bretonne, et je dois traduire d'urgence une expression en breton pour
un ami breton qui retourne 'au pays'. J'ai peur qu'un alignement de mots traduits ne convienne pas. Connaissez vous un tel site ?
Ou auriez vous l'amabilité de m'aider dans la traduction de
l'expression ? :
 
"Gwenael, Merci pour ton football alléchant et tes bretonneries"
Une traduction de cette phrase en breton me rendrait un GRAND Service

Effectivement, il n'est pas conseillé d'aligner des mots sans savoir comment les lier entre eux : c'est pareil en breton et dans toutes les langues !

Je ne connais pas de site qui vous permette de résoudre votre problème de cette façon.

Je vous propose donc une traduction.

"Gwenael, c'hoari foball a rez en eun doare dispar, ha plijadur a rez deom gand da istoriou Breiz. Gourhemennou !"

On ne dit pas les choses exactement de la même manière dans deux langues différentes.

 

"je t'aime"

j'ai été très heureux de découvrir votre site et d'en apprendre plus sur votre langue qui me fascine toujours. Glenmor a fait des petits en Alsace!
En particulier, je cherche la traduction de la déclaration damour " je taime " dans vos langue . Egalement des poèmes damour, des histoires traditionnelles et légendes sur ce thème, des images typiques. Je poursuis un travail de type ethnologique sur ce sujet.
Pouvez vous m'aider en m'envoyant ces renseignements ?

Comment dit-on "je t'aime" en breton ? Il y a plusieurs façons : "kared a ran ahanout", ou (plus littéraire) : "da gared a ran", mais cela ne se disait pas. Plus populaire : "karantez am-eus evidout". Ou encore : "joa am-eus evidout".

Bibliographie : La poétesse Naig Rozmor a publié il y a plusieurs années un recueil de poèmes d'amour intitulé "Karantez ha karantez" aux éditions Brud Nevez à Brest, mais il n'a pas été traduit en français.

Dans un genre différent, Martial Ménard a publié aux éditions An Here (au Relecq-Kerhuon) : Alc'hwez bras ar baradoz vihan. C'est-à-dire : la grande clé du petit paradis. C'est un dictionnaire des mots, expressions et proverbes ayant trait aux relations sexuelles. C'est un dictionnaire partiellement bilingue breton-français.

Il y a aussi des études (en français) de Philippe Camby :

- Petits contes licencieux des Bretons
- Petit dictionnaire licencieux des Bretons
- Petites devinettes licencieuses des Bretons

aux éditions Terre de Brume à Rennes.

Ceci doit vous permettre une première approche du sujet. Si vous souhaitez faire une recherche plus détaillée, il faudrait consulter la bibliothèque du Centre de Recherche Bretonne et Celtique, à l'université de Brest

 

"Bon anniversaire"

Je dois prochainement rencontrer un ami Breton pour son 40 ème anniversaire. Je souhaiterais lui souhaiter en Breton, pouvez vous m'aider ?

Ce n'est pas simple ! Car dans la société bretonnante traditionnelle, on ne souhaitait pas toujours les anniversaires, même si on les marquait. Par ailleurs, le seul anniversaire que l'on célébrait était celui relatif au décès d'un être cher : dans ce cas-là, on disait : "an deiz-ha-bloaz".

Certains ont adopté ce terme en breton "moderne" pour qualifier un "bon anniversaire", mais je persiste à considérer que ce n'est pas adapté. Dans ce cas, on dit parfois "eun deiz-ha-bloaz laouen dit" (soit : joyeux anniversaire)

Vous avez donc deux solutions. Dire : "eun daou-ugent vloaz laouen dit". Soit en traduction littérale : "de joyeux 40 ans pour toi", en prononçant "ugent" : "uguent" comme hugo.

Ou bien : "kalz a vloaveziou all", ce qui veut dire : "encore beaucoup d'années".

C'est ça les différences de langues et de cultures !

 

"Bonjour" et "au revoir"

Pourrais-tu me donner la traduction de "j'aime la galette", de "bonjour" et "au revoir".

Voici les traductions demandées :

- le plus facile, c'est "kenavo" pour "au revoir".

- "j'aime la galette" ce n'est pas compliqué : "krampouez a blij din" (s'il s'agit de crêpes) Ou mieux "krampouez a gavan mad". Ou "kaletez a blij din" (s'il s'agit réellement de galettes).

- le plus difficile est de traduire bonjour. Voici ce que j'en écris dans ma petite "Histoire de la langue bretonne" (aux éditions Ouest-France) :

"La question est souvent posée par des personnes qui n'en savent pas un mot et qui voudraient bien connaître les expressions les plus courantes. Le problème, c'est qu'on ne dit réellement ni l'un ni l'autre. Ce n'est pas une question d'impolitesse. Mais quand deux bretonnants se rencontrent, ils se saluent de préférence par des formules de circonstance qui peuvent se rapporter par exemple au temps qu'il fait: brao eo an amzer ! (= il fait beau). A la radio, les présentateurs d'émissions en breton adressent volontiers à leurs auditeurs une expression désormais bien connue: demad d'an oll ! (= bonjour à tous !). Dans la conversation courante on préfère souvent dire: mond mad a ra ? (= ça va ?)."

 

Question d'infirmier…

Je suis étudiant infirmer en dernière année Etant d'origine bretonne, j'ai un mémoire de fin d'étude à réaliser je souhaite par hommage à mes grands parents leur dédier ce mémoire mais ne parlant pas le Breton, il m'est impossible d'entre traduire le titre Je vous serais donc fort reconnaissant, pour eux et pour moi, si vous vouliez bien me traduire cette phrase. Quels soins médicaux pour des patients en fin de vie !

Je vous propose l'une ou l'autre des deux traductions suivantes (mais il pourrait y en avoir d'autres) :

Penaoz ober war-dro ar re glanv p'emaint war o zalarou !
Penaoz ober war-dro tud klanv p'emaint e fin o buhez !

Bon courage pour votre mémoire.

 

…et pour une infirmière

Afin de faire une surprise à une personne ayant comme moi la bretagne dans
> le coeur, serait-il possible de me traduire cette simple phrase:
> " Plus qu'une infirmière, une amie..."
> Cette phrase sera seule dans son contexte sans autres mots en français ou en
> breton...
> Merci pour votre aide et comme vous dites (sans les fautes) Kenavo !

Je peux vous proposer plusieurs combinaisons, avec de (petites) nuances :

1. Muioh evid eun infirmiourez, eur vignonez… (ce qui traduit littéralement ce que vous demandez.)
2. Gwelloh evid eun infirmiourez, eur vignonez… (Littéralement : mieux qu'une infirmière…)

On peut remplacer "eur vignonez" par "eur gamaradez", tout aussi utilisé dans le langage courant.

 

Amoureuse

pouvez-vous me dire ce que signifie "KARANTEZ" en breton...
d'avance je vous remercie et......kenavo....
une amoureuse de la bretagne en exil à paris....

Le mot "karantez" qui vous intrigue est en breton comme dans toutes les langues l'un des plus beaux ou des plus agréables qui soit, puisqu'il signifie "amour" ou "l'amour". On l'emploie parfois pour "amoureux", également pour "amitié".

Une expression : "karantez dall" : coup de foudre (littéralement : amour aveugle !)

Un proverbe : "gwell eo karantez leiz an dorn / evid madou leiz ar forn". Ce qui veut dire : "il vaut mieux de l'amour à pleine main / qu'un four rempli de biens (ou de richesses)".

J'espère que vous parvenez tout de même à supporter votre exil parisien. Bon courage.

 

Faire-part de naissance

Je vous serai très reconnaissante de bien vouloir m'accorder la traduction
du texte suivant que ma farceuse de nièce m'a adressé pour annoncer la
naissance de Emilie, et par la suite lui faire la surprise de lui répondre en Breton si vous me le permettez.
" Ur plac'h eo ! J'as deiz Trede d viz Eost, ni bon eus ar plijadur da gemenn de'hanar eo ganet Emilie ni a zo eürus - kenañ ... en ur c'hortoz avanturioù nevez all ! "
Bon courage à vous si ma transcription n'est pas de qualité.

Je crois que même sans savoir le breton, vous avez compris l'essentiel, puisque vous savez qu'Emilie est née ! Ceci étant, et même si effectivement votre transcription n'est sans doute pas exacte, voici la traduction du faire-part :

"C'est une fille ! Le 3 aôut, nous avons le plaisir de vous faire part de la naissance d'Emilie. Nous sommes très heureux… en attendant d'autres aventures !".

Si vous souhaitez répondre en breton, voici ce que je vous propose :

Merci et félicitations. Longue vie à la petite fille, du bonheur plein la maison pour Emilie et pour ses parents. Bonne chance !

Trugarez ha gourhemennou ! Buhez hir d'ar plahig vihan, eürusted leiz an ti evid Emilie hag evid he zud, ha chañs vad !

 

J'étais bavard…

Ma mére lorsque j'étais enfant me traiter de Glabousseur,
Klabousser..(orthographe inconnue) et ceci voulait probablement signifier
bavard, pipelette.
Pourriez-vous me dire s'il s'agit là d'un réel mot breton, son orthographe
et sa signification?

Le mot "glabouser" est effectivement un mot du vocabulaire breton, et vous en avez bien compris le sens. On peut aussi le traduire par "babillard", et même par "hâbleur".

J'espère que ce renseignement correspond à votre attente.

Kenavo !

Accueil

Le blog langue bretonne

SOCIOLINGUISTIQUE ET HISTOIRE

Les sondages sur la langue bretonne : combien de locuteurs?

La pratique du breton de l'Ancien Régime à nos jours

L'interdiction du breton en 1902

Les livres publiés par Fañch Broudic

Les articles publiés par Fañch Broudic

REPERES

Les pages "biblio"

Les courriels reçus… Les réponses à vos questions…

Les pages infos

AR PAJENNOU BREZONEG

Pajennou nevez

Piou oar brezoneg ?

Emile Masson ha "Brug"

Leoriou all gand Fañch Broudic

Yez, lennegez, istor

© Fañch Broudic 2002 - 2009

BandeauSousTitredesPages

La photo : Enseigne de pharmacie à Carhaix (Finistère).

www.langue-bretonne.com
Enseigne bilingue de pharmacie à Carhaix
Le blog "langue bretonne" Contact La page infos Accueil
 

La thèse : présentation, table des matières…

 

Le tout premier sondage sur la pratique du breton

 

Une émigration bretonnante

 

Langue bretonne et nouvelles socialisations

 

Pour quelles raisons la pratique du breton a-t-elle diminué ?

 

L'interdiction du breton en 1902 : présentation du livre

 

Le contexte poilitique de la circulaire Combes

 

L'interdiction du breton : la réaction des élus

 

Dernier titre paru : Le breton, une langue en questions

 

Les livres publiés par Fañch Broudic

 

L'interdiction du breton en 1902

 

A la recherche de la frontière : la limite linguistique

 

Histoire de la langue bretonne

 

Les articles publiés par Fañch Broudic : biblio

 

Relecture sociolinguistique d'une recherche phonologique

 

Exposer une langue : l'exemple du breton

 

Pierre-Jakez Hélias et la langue bretonne

 

"Brug" : une revue libertaire en langue bretonne au début du XXe siècle

 

Le tout premier sondage en 1970

 

Parler breton au XXIe siècle : nouveau sondage

 

Parler breton au XXIe siècle : les chiffres-clés

 

Quelle opinion les Bretons ont-ils de leur langue ?

 

Les livres publiés par Fañch Broudic

 

Les articles publiés par Fañch Broudic : biblio

 

Sociolinguistique 1

 

Sociolinguistique 2 : langue bretonne

 

Histoire 1

 

Histoire 2 : deux almanachs révolutionnaires en breton

 

Questions d'étudiants et de chercheurs

 

Traductions en tous sens

 

Noms, prénoms et autres noms

 

Infos : colloques, revue de presse…

 

Fañch Broudic : CV et biblio perso

 

La page des liens "langue bretonne"

 

Pour contacter Fañch Broudic

 

Gwengamp o c'hoari football : biskoaz kemend-all !

 

Marvet eo Remi Derrien

 

Kenavo d'am labour

 

Petra c'hoarvez e bro-Chin hag en Tibet ?

 

Piou a ra gand ar brezoneg ?

 

Petra 'zoñj ar Vretoned euz o yez ?

 

Enklask an INSEE : 257 000 brezoneger e Breiz

 

Al leor nemetañ diwar-benn "Brug"

 

Petra 'skrive "Brug" : eun dibab a destennou

 

Moueziou a leh all : troidigeziou diwar skrivagnerien ar bed

 

Combes a-eneb ar brezoneg

 

Taolennou ar baradoz

 

Skridvarnerez

 

Lennadennou a nevez 'zo

 

Paotred ar brezoneg

 

Daou almanag brezoneg euz amzer an Dispah